Tarifs

Une évaluation gratuite des besoins permet de proposer des prestations adaptées et personnalisées.

Nous venons vous rencontrer afin d’évaluer vos besoins

et de vous soumettre un devis personnalisé.

Aucun frais de dossier, ni de charges supplémentaires, ni de déplacements.

Les avantages fiscaux

Les services à la personne donnent droit soit à une réduction d’impôts soit à un crédit d’impôts égale à 50% des dépenses que vous avez engagé dans l’année (article 199 sexdecies du Code Général des Impôts).

Dans le cas où vous êtes imposable, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 50% des dépenses engagées, et ce dans la limite du plafond fiscal en vigueur.

Depuis janvier 2017, les dépenses engagées pour les services d’aides à domicile ouvrent droit à un crédit d’impôt pour tous les contribuables. Jusqu’alors ce crédit d’impôt était réservé aux seuls actifs, les retraités ne bénéficiaient que d’une réduction d’impôt. La loi de finances 2017 favorise donc les inactifs faiblement imposés et non imposables (personnes retraitées et handicapées).

Les aides financières

C’est une allocation attribuée sur dossier, dès 60 ans, aux personnes rencontrant des difficultés à accomplir les gestes ordinaires de la vie courante. L’aide qui vous est accordée, est calculée en fonction de votre degré d’autonomie (évalué par un médecin) et pondérée selon vos ressources.
Pour plus d’information, vous pouvez contacter le Centre Local d’Informations et de Conseils ou du Conseil Départemental des Deux-Sèvres.

– L’Allocation Adulte Handicapé (AAH) est destinée aux personnes de 20 à 60 ans ayant un taux d’incapacité supérieur à 50%.
– La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) accordée par la Maison Départemental des Personnes Handicapées (MDPH), permet aux personnes handicapées de 20 à 60 ans d’obtenir une aide pour les actes de la vie quotidienne.

Dans le cadre de la politique familiale, la Caisse Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) peut prendre en charge une partie des frais engagés pour la garde votre enfant : le Complément de libre choix du mode de garde (Cmg) de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE). Cette aide est forfaitaire et elle dépend de votre situation :
– Avoir au moins un enfant de moins de 6 ans,
– Revenu fiscal de référence,
– Un minimum de 16 heures de garde par mois,
– Exercer une activité professionnelle minimale…

Les modes de paiement

Pour le règlement de vos factures, les moyens acceptés par SAM sont les suivants :

> Chèques            > Espèces

> Prélèvement

> Virement

> Chèque emploi service universel

 (Cesu préfinancé) C’est un chèque nominatif avec une valeur déjà imprimée. Il permet de régler très simplement les prestations à domicile, sans formalités administratives ni calcul de charges sociales.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer